Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Taxes 0,00 €
Total 0,00 €

Les prix sont TTC

Panier Commander

Nos marques

Silydium - Foie et vésicule biliaire - 100 gélules
Phyt - inov
Silydium est un complément alimentaire...
Catégorie : Bien-être - compléments alimentaires > Compléments alimentaires bio et naturels
Prix : 42,00
Etat : Neuf

Note(s) et avis :
Silydium - Foie et vésicule biliaire - 100 gélules

Moyenne: 4 / 5
Basé sur 1 note(s) et 1 avis client.

Rechercher

Silydium - Foie et vésicule biliaire - 100 gélules

Silydium - Foie et vésicule biliaire - 100 gélules

Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 42 points de fidélité. Votre panier totalisera 42 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,26 €.


Protection et régénération du foie et vésicule biliaire

Plus de détails...

42,00 €

Notes et évaluations clients

1 note(s) - 1 avis
Voir la répartition
Lire les avis Note / écrire un commentaire

Silydium est un complément alimentaire spécifique et trés efficace pour la protection et la régénération du foie et de la vésicule biliaire.

Le foie

Le foie est un des organes les plus indispensables à la vie. Il est gorgé de sang, avec lequel il contracte des rapports très étroits, dont l’importance n’a d’égale que la complexité. Aussi, il s’agit de le maintenir dans la meilleure forme possible. Le foie représente l’usine de l’organisme : il est sollicité en permanence. C’est lui qui est en première ligne quand l’organisme est confronté à un afflux d’alcool ou de molécules chimiques, à un empoisonnement... . Il est chargé de filtrer les substances toxiques ! Il est essentiel de le protéger pour assurer le bon déroulement des métabolismes et maintenir l’individu en bonne santé.

Le foie forme avec l’écosystème intestinal un couple synergique fonctionnel. Toute perturbation de l’un peut se répercuter sur l’autre. Ainsi, la dysbiose (perturbation de la flore intestinale) peut être un élément de rupture du cycle entéro-hépatique. C’est ainsi que les acides biliaires n’assurent plus convenablement leurs fonctions importantes de digestion des lipides et d’autorégulation du cholestérol (Prendre Orthoflore, 1 gélule le matin et Propolis pure, 3 fois 2 gélules). Une inflammation intestinale silencieuse peut-être responsable d’une perturbation de la fonction de désintoxication hépatique. Le Curcuma est vivement conseillé pour éteindre cette inflammation silencieuse (Pipercumine).

 

La vésicule biliaire

La vésicule biliaire est un petit organe creux, une sorte de réservoir membraneux situé sous le foie, dont la principale fonction est de recueillir la bile, de la concentrer et de l’excréter dans l’intestin lors du passage des aliments (afin de faciliter la digestion des graisses), en même temps que la sécrétion des sucs pancréatiques. Cette bile élimine les substances toxiques dans l’intestin.

 

Des plantes pour protéger et régénérer le foie

Les traditions ancestrales privilégient la phytothérapie pour faciliter et optimiser les fonctions hépato-digestives. Par ailleurs, la montée en puissance de la chimie de synthèse et ses effets secondaires a permis le retour en force de ces plantes. Pour redonner vigueur à l’organisme au sortir de l’hiver, ou lors d’atteintes hépatiques, plusieurs plantes médicinales ont montré leur efficacité au fil des siècles : le Chardon Marie, le Desmodium adscendens, le Chrysanthellum americanum et l’huile essentielle de Carotte cultivée qui a une action régénératrice hépatocellulaire. On recourt à ces plantes selon les différentes indications fonctionnelles telles l’activité cholérétique, cholagogue, détoxifiante, hépatoprotectrice, réparatrice et anti-inflammatoire. Les plantes à action cholérétique favorisent la sécrétion de la bile par les cellules hépatiques. Ce sont notamment le Chardon Marie et le Curcuma. Les plantes cholagogues favorisent l’évacuation de la bile et facilitent ainsi la digestion. C’est notamment le Chardon-Marie. Les plantes détoxifiantes aident le foie dans son travail d’élimination des xénobiotiques en agissant sur les phases de détoxication hépatique. Ce sont notamment le Chardon-Marie et le Curcuma (anti-inflammatoire). Les plantes à visée hépatoprotectrice et régénératrice aident le foie dans ses capacités de restauration des hépatocytes. Ce sont notamment l’huile essentielle de Carotte cultivée, le Desmodium, le Chardon-Marie et le Chrysanthellum americanum.

 

Le Chardon Marie

Les Grecs anciens connaissaient déjà les propriétés du Chardon-Marie pour la prise en charge des troubles digestifs, hépatiques et biliaires. Isolée en 1968, la silymarine est considérée comme la substance active responsable des effets thérapeutiques de la plante. La silymarine protège les cellules du foie contre les substances toxiques, mais également les régénère. On considère que la silymarine du Chardon-Marie est l’une des substances hépatoprotectrices les plus puissantes (avec le Desmodium). La silymarine est apte à régénérer les hépatocytes altérés du foie en plus de protéger cet organe contre les effets des toxines naturelles (champignons, morsures de serpents, piqures d’insectes, alcool, etc...) ou synthétiques (solvants, médicaments chimiques, etc…). La Commission Européenne a approuvé, en 1989, l’usage de la silymarine pour traiter les intoxications hépatiques et, comme traitement adjuvant de l’hépatite et de la cirrhose du foie. En 2002, l’Organisation Mondiale de la Santé reconnaissait les mêmes propriétés. On reconnaît au Chardon Marie une activité protectrice et régénérante du foie ; il est donc utile en cas de calculs biliaires par engorgement hépatique et dans les traitements de la cirrhose et d’hépatites. Son action sur la circulation veineuse « porte » en découle et calme ainsi les hémorroïdes et les varices. Outre la présence de silymarine, le fruit renferme de l’histamine et de la tyramine dont l’activité renforce le système sympathique. En outre, on recense des acides gras saturés, des tanins catéchiques et des acides résiniques (responsables de l’amertume). C’est en agissant sur le foie, maître de la réserve et de la répartition du sang dans l’organisme, que le Chardon Marie exerce sa fonction régulatrice sur la circulation veineuse et artérielle.

 

Ainsi, le chardon-Marie recèle un ensemble de propriétés :

- effet décongestionnant sur le système veineux portal : hépatomégalie, splénomégalie, hémorroïdes ;

- tonique veineux : varices, hémorroïdes, varicocèle ;

- cholagogue : insuffisance hépatique, cholémie, lithiase biliaire ;

- antiallergique : asthme, rhume des foins, migraine allergique, urticaire ; - tonique général : asthénie, surmenage physique et intellectuel ;

- régulateur du système neurovégétatif : palpitations, extrasystoles, nervosité.

 

Le Desmodium adscendens

Le Desmodium est une plante sauvage. On la trouve en Afrique équatoriale. C’est une légumineuse herbacée qui se dresse contre les troncs de certains arbres. Utilisée depuis fort longtemps en Afrique noire par les phytopraticiens, elle est connue comme plante ancestrale de la jaunisse. La plante est riche en alcaloïdes de type indolique, ce qui lui confère ses propriétés thérapeutiques dans l’hépatite. Elle est également riche en acides aminés libres : proline et diacides aminés, ainsi qu’en acides gras. Le Desmodium est avant tout une plante hépato-protectrice mais qui ne participe pas à la digestion comme le font les autres plantes citées. Le Desmodium normalise les taux de transaminases élevés dans les hépatites virales, toxiques, alcooliques, médicamenteuses ou liées à des pollutions diverses. Il régénère et protège la cellule hépatique. Le Desmodium est indispensable lors d’une hépatite aigüe ou virale, couplée à l’huile essentielle de Carotte cultivée. Une fois les transaminases et les gamma GT stabilisées, d’autres plantes pourront le compléter comme le Chardon Marie ou le Chrysanthellum americanum. C’est une plante indispensable en cancérologie, surtout dans la prévention des effets hépatotoxiques de la chimiothérapie anticancéreuse. Si le Desmodium régénère le foie, pilier du terrain, il stimule également les défenses immunitaires. Il sera donc utile dans les maladies auto-immunes (couplé à l’Immuno-régul). Il est aussi reconnu comme traitement antiallergique uniquement en traitement de fond des allergies de type I (asthme, urticaire, rhume des foins…). Il posséderait également un effet antiépileptique. Le Desmodium adscendens est dépourvu de toxicité.

 

Le Chrysanthellum americanum

Cette plante de 15 à 20 cms de hauteur ressemble à la camomille. Ses fleurs jaunes l’ont fait surnommer « le chrysanthème d’or ». On utilise la feuille, le fruit et la fleur, très riches en flavonoïdes et en saponosides appelés chrysanthellines A et B. Les flavonoïdes sont hépatoprotecteurs. Par ailleurs, ils favorisent la microcirculation. Les saponosides sont veinotropes, ils régulent la tension et potentialisent l’activité des flavonoïdes en leur facilitant la pénétration transmembranaire de la cellule. Au niveau digestif, le chrysanthellum est cholérétique et hépatoprotecteur. C’est la plante des excès de table et des abus d’alcool. Elle prévient la cirrhose et combat l’ictère. Elle fait disparaître les calculs de petite taille qu’ils soient biliaires, salivaires ou rénaux, et elle accélère la diurèse. La désintoxication hépatique est réalisée grâce à l’induction enzymatique du cytochrome P450. Elle abaisse le taux sanguin du cholestérol et surtout des triglycérides. Elle protège également le pancréas. Elle agit sur la résistance et la perméabilité capillaire, elle stimule la microcirculation périphérique, améliore l’acrocyanose et les lourdeurs des membres inférieurs, elle prévient les artérites et traite l’athéromatose.

 

L’huile essentielle de Carotte cultivée

Cette plante est surtout connue pour son utilisation en cuisine. Mais son activité thérapeutique est essentielle au niveau du foie. C’est un alicament par excellence. Son huile essentielle recèle des principes actifs intéressants : des monoterpènes, des sesquiterpénols (carotol 50%, daucol), des sesquiterpènes (daucène).

 

Ses propriétés thérapeutiques sont :

- régénératrice hépato-cellulaire ;

- drainante et dépurative hépato-rénale ;

- tonique et stimulante générale ;

- hypocholetstérolémiante.

 

Ses indications traditionnelles :

- insuffisance hépatique et rénale, « crise de foie », jaunisse, lithiase (calcul biliaire) ;

- diurétique, dépurative ;

- carminative : aérophagie, gaz intestinaux, constipation ;

- couperose, eczéma, acné, furonculose, peau fatiguée et ridée.

 

Cette huile essentielle de carotte entre en synergie parfaite avec les trois autres plantes aux fonctions similaires. Le labo Phyt-Inov a mis au point le Silydium, un complément alimentaire qui rassemble les quatre plantes essentielles qui interfèrent au niveau du carrefour hépato-vésiculaire.

 

Conseils d’utilisation :

1 gélule avant les repas. On peut augmenter la prise dans les agressions aigues (hépatite, chimiothérapie, insuffisance hépato-rénale, ethylisme, stéatose, cirrhose).

 

Composition :

Extrait sec de Chardon Marie titré à 80% de silymarine, extrait sec de Desmodium adscendens , extrait sec de Chrysanthellum americanum, HE Daucus Carota. Présentation : Boîte de 100 gélules végétales dosées à 425 mg.

    Par Fabiola M. le 15 Mai 2019 :

    Titre : siludium
    Commentaire : Emballage parfait Suivie rapide Ttrs bon produit A reprendre Je le conseil
    (Silydium - Foie et vésicule biliaire - 100 gélules)


    Signaler un abusSignaler un abus

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté :